depuis le temps…

En ces temps, le mien de temps est bien saturé par des occupations extramusicales. J’ai par conséquent plus le temps d’écouter que de me poser sereinement pour faire de la musique. Depuis mes dernières confidences musicales, il s’est passé pas mal de chose…Arcade fire est en couv de télérama, ce qui fait que mon souci de distinction doigt en l’air m’interdit d’en parler a nouveau si ce n’est pour dire que je les ai vu pour leur premier concert francais au nouveau casino en mars et toc!!!


Malgré tout, mon souci de distinction ne m’empeche pas de parler du vraisemblablement futur mutti platiné with teeth de nine inch nails… Encore un fois trent Reznor nous donne une leçon de musique actuelle (faut dire, il en a le temps et les moyens) en revisitant, le rock and roll, la pop moderne et meme la pop collège, le funk, le hardcore, tout ca sans perdre la cohérence d’ensemble de tous ses précédents ouvrages.

Avec ca, l’album de piano magic, dissaffected, un peu plus inaperçu, occupe avec assiduité mes platines. Mention spéciale au morceau titre de l’album. Tout y est : la puissance mélodique de depeche mode, la frénésie du idioteque de radiohead, un texte que je ne comparerais pas mais que j’aurais voulu écrire ( anything can happen in life, especially nothing, almost nothing, once you know that you’re fine, once you that you can retire...) le tout servie par le chant de Klima (cf albums de ginger ale et laudanum) décidément excellente chanteuse interprète.

Avec ceci monsieur? vous reprendrez bien le nouveau a silver mount zion… c’est a dire mon bon monsieur que le précedent m’avait franchement fait chier… cessons ce dialogue commercant: il est pas mal ce CD d’ASMZ au nom trop long pour que je le retienne. En tout cas, il y a évolution salutaire et de vrais beaux morceaux (1er, magnifique folk expérimental)…Je ne suis malgré tout pas convaincu par l’ensemble…surtout, techniquement ca sonne roots (bloody roots, salut les trachos) et c’est le genre de choses qui me vexe un peu…

Pour continuer, la compil "je l’ai fait pour toi" du label canadien where are my records (epic 45, bathyscaphe,melatonine etc…). Il faut décemment appeler ca du post rock, c’est formellement du post rock irréprochable par conséquent sans grosse surprise a quelques exceptions près. En tout cas le titre d’epic 45 est formidable. (Leur album est soit dit en passant exactement à l’image de la compil, irréprochable mais formellement conventionnel). Allez visiter le site de monopsone pour acquérir ce bel objet ou, ami orléanais, allez chez roger Planete claire qui la vend à 5 roros

Pour finir, j’ai acheté l’altra mais je ne l’ai pas bien écouté… Je mentionne ce disque pour implorer ce groupe tout comme arca, epic 45, below the sea, godspeed, tous les combos canadiens de monde: Arrétez de mettre des poteaux télégraphiques sur vos pochettes !!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :