Archive pour septembre, 2005

sommeil léger

Posted in discographie on septembre 21, 2005 by pumucklblog


Tracklist:
1) Sommeil léger
2) It doesn’t matter 2
3) Confiance
4) Insomnie
5) Remords
6) Berceuse pour soi…

Durée: 29 minutes.

N’étant sur blog art que depuis quelques mois, c’est la première fois que je complète la rubrique discographie au moment de finir un CD…N’ayant aucun recul, je m’abstiendrai de donner comme à l’habitude une quelconque appréciation personnelle de ce travail…et puis, merde, il faut jouer la star dans ce bas monde, la jouer stratégique et faire croire à la communauté que le CD en question est une tuerie, qu’on a jamais fait mieux et bla bla…Alors voila, il est vraiment formidable ce CD. Vous pouvez vous le procurer, (ainsi que subutex et philosophage 2.0 d’aillleurs) par correspondance ( pumuckl@laposte.net), et chez Planète Claire à Orléans (11 rue croix de Malte). D’autres boutiques accueilleront peut-etre l’objet…

Plus sérieusement, sommeil léger a été conçu entre février et septembre de cette année 2005. Il s’agit d’un travail absolument solitaire. Tous les morceaux purement instrumentaux ont finalement disparu de la tracklist finale (je les podcasterai peut-etre si je les finis) …Tous les titres sont par conséquent chantés et je peux dire, sans pour autant tirer des conclusions trop aventureuses, qu’il s’agit sans aucun doute d’un grand changement pour le projet musical pumuckl. Il est à noter que it doesn’t matter 2 est une reprise de depeche mode que les fidèles connaissent depuis 6 mois.

Je profite de ce post pour remercier tous ceux sans qui ce disque se serait fait quand même, mais avec moins de motivation, plus d’erreurs, moins de confiance, plus de naivetés…Pour faire vite:

  • mes "amis musiciens" (c’est a dire la plupart des "camarades" de la colonne de droite), qui ont écouté patiemment les démos pas propres et fourni des avis, qui m’ont invités sur blog-art, etc…
  • tous les webzines et radios qui ont chroniqués et diffusés pumuckl… Et aussi et surtout, Steph et Blog-Art, diffuseur number one de pumuckl
  • Les amis "extramusicaux" en particulier ceux qui m’accueillent paisiblement pendant l’été, qui me font prendre le train et faire du tourisme, ceux qui hébergent mes morceaux et m’offrent le loisir de lire des grands moments de sociologie, ceux qui se promènent, ceux qui mangent des kebab et même ceux qui ne voudraient pas être remercier… Et les autres.
  • et enfin, par honnèteté musicale, Drinking songs de Matt Eliott…

Publicités

confiance

Posted in écoutez pumuckl on septembre 15, 2005 by pumucklblog

Confiance, 3ème plage de sommeil léger.
Le morceau qui a failli provoquer un infarctus a mon PC tellement il y a des pistes de guitares à la fin…

Campement sur position ou syndrome jeune con…

Posted in pumuckl écoute on septembre 15, 2005 by pumucklblog

Ne pas dire des mots d’amour et des « c’est pour la
vie » au bout de 48 heures, voila un précepte assez raisonnable. Seulement
voilà, il y a des fois ou on se fait attraper. Alors, voila Takk de Sigur Ros,
sorti lundi, est LA tuerie. J’ai essayé
de décrire pourquoi mais il n’y a pas d’explication à l’évidence. Pour
s’appuyer uniquement sur des critères objectifs, Takk est un album
artistiquement et techniquement ambitieux pour plusieurs raisons. En gardant
tous les éléments qui lui sont propres, le groupe sigur ros a su évoluer et se
radicaliser a bien des égards. D’abord la voix est bien plus sous-mixé qu’à
l’habitude ce qui lui confère un rôle d’instrument parmi d’autres et confirme
la volonté de faire un disque purement musical, sensoriel et sans message.
Ensuite, les morceaux sont globalement plus courts et plus rapides sans
pour autant comporter moins d’ « événements » : les
morceaux de Takk « s’annoncent » moins, sont moins flottants et
jouent plus sur la surprise brusque. L’atmosphère moins vaporeuse est aussi
soutenue par l’omniprésence des claviers et xylophones en tout genre : En
construisant les morceaux autour d’instruments avec une attaque très
percussive, les islandais redéfinissent radicalement le rôle des nappes de
guitares et de cordes. Enfin et surtout, takk rend bien mieux que () le son
live. L’album est encore largement moins impressionnant que les prestations
scéniques mais il offre certains passages inouïs. Le quatuor à cordes est mixé
avec peu de reverb et dispose d’un son plus naturel, plus chaleureux, plus
boisé je dirais. Et surtout, sigur ros parvient à faire ce que mogwai, godspeed
et compagnie n’ont jamais réussi sur disque (même avec Steeve Albini), des passages d’une
violence absolue, un vrai mur de bruit dans lequel chaque son et chaque
harmonie est clairement audible et défini. La fin du titre Glosoli est tout
bonnement inouïe au sens étymologique de jamais entendu. Mon propos est
technique pour éviter le pathos dégoulinant mais il y aurait beaucoup à en
dire…

 

 Bref, voila un disque qui me fait dire que tous autant que
nous sommes, on peut remballer nos petites affaires. Tous ceux qui m’ont un jour dit « j’aime
bien ce que tu fais » et qui ne pleurerons pas leur maman sur ce disque
sont des abrutis, réponse A, des faux culs, réponse B. 

 

Et dire que l’album de Mc Cartney est sorti le même
jour…chao papy…

pumuckl’s newlook

Posted in news on septembre 6, 2005 by pumucklblog
Si avec un titre comme ca, j’attrape pas quelques pti vicieux via google…
Nouveaux morceaux, nouveaux logos. Fini le design subutex blanc et rouge, Blog-art.com/pumuckl change de visage. En attendant un renouvellement prochain des morceaux podcastés.

PS: 22 septembre, vous êtes toujours plus nombreux à me rendre visite en tapant "newlook"… mes amitiés à vot’ copine…

insomnie

Posted in écoutez pumuckl on septembre 1, 2005 by pumucklblog

Voici le mix définitif du morceau insomnie, initialement intitulé "so calm", extrait de sommeil léger.