rerepenti: syndrome

A ceux qui en doutaient encore, les pics lancées a papy mac cartney au termes de mes éloges de sigur ros ici, sont pure mesquinerie taquine…"Chaos and Creation in the Backyard" est sobre, il s’abstient de déclencher les passions adolescentes exacerbées ou d’épater la galerie, mais c’est un disque formidable dont la pochette retranscrit parfaitement l’esprit et la teneur: Paul en 1962, chez ses parents avec sa guitare. Retour aux sources et à la légereté.

Publicités

Une Réponse to “rerepenti: syndrome”

  1. j’aime beaucoup cette note…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :