back from wherever

Comme David nous le dit ici, l’album de David Fakenahm est "enfin" disponible. Il s’appelle back from wherever et contient 10 titres. Vous y entendez les doigts agiles de votre serviteur violenter sauvagement sa gibson Les paul studio sur trois titres… Compte tenu des conflits d’intérets évidents, des soupçons perpétuels de partialité, je  ne vous dirais pas que je trouve que ce disque est une tuerie, que winter is warm est une chanson dont je ne me sépare plus depuis 4 mois, que just for few dans ma clé MP3 a du me faire passer une bonne tripotée de fois pour un neuneu dans le métro, que elevator me fait redécouvrir le headbanging , etc… Je vous dirais seulement que je suis tres fier d’avoir posé quelques pistes et fait le "pousse-bouton" sur ce CD. Merci, brother,de la confiance!

They follow him, through disturbed skies, he will lead them, where winter is warm…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :