des nouvelles…

Ironie du sort… ce post avait vocation à en terminer avec blog-art. Mais la fin de blog-art aura devancé sa publication… Bref, cela fait bien longtemps que je n’ai pas parlé sur le blog de pumuckl de son objet premier et initial, à savoir pumuckl. Dans la mesure ou les visiteurs qui fréquenteront ce « blog » a court terme seront vraisemblablement des connaissances directes ou indirectes, j’ai peu de scrupules à m’abandonner pour une fois à de l’étalage bien franc, mes doutes répandus tel le nutella sur la tartine grassement mais avec juste ce qu’il faut de modération pour ne pas voir le risque d’obésité m’éclabousser la face.

Pumuckl est resté en sommeil… De léger, il est devenu profond. Pour des raisons matérielles, car pendant un an et demi j’ai du laisser de coté mon home studio pour me conformer aux nécéssités de l’imposture banale de la vie professionnelle. Mais plus encore par lassitude, par une sensation de répétition perpétuelle. A mesure que ma discothèque se déploie sur le mur de mon appartement, la possibilité de la nouveauté et de la surprise s’ammenuise (mes derniers posts sur sigur ros, bashung, etc… sont extremêment révélateurs de ce point de vue. Jusquà me mener à l’injustice radicale comme quand je démonte le dernier radiohead qui, à la revoyure, mérite qu’on se concentre sur sa musique…). A mesure que le nombre de mes amis sur myspace s’est multiplié, je n’ai bientot plus vu dans l’autoproduction qu’une gesticulation vaniteuse… Bref, j’ai essayé pendant quelques temps de refaire de la musique une perte absolue de temps, qui ne débouche sur rien si ce n’est sur le plaisir immédiat de toucher un bel instrument et d’entendre l’effet de mes mains sur celui la même… Ne plus enregistrer, écrire, capitaliser…

Cela m’a permis de constater ce que je savais déjà: a trop vouloir faire des disques de façon régulière et à considérer chaque morceau comme un élément solitaire, je n’ai jamais vraiment fait de disques cohérents et homogènes (sauf peut etre philosophage…) Donc la nouvelle, s’il y en a une, c’est que j’essaie, en ce moment avec plutot de la réussite, d’avancer un album electro pop (on dira), en francais qui reprendra 4 vieux titres retouchés et 5 nouveaux. Je laisse donc pour plutard les titres accoustiques et dépouillés que j’ai commencé a faire pour pondre ce qui ressemble plus à un produit. Voila, ceci étant, je pense que ce sera le dernier, en tout cas sous cette forme, car, comme je le constatais avec un camarade de confiance, les nouveaux titres, bien que je les affectionne et qu’ils marquent sur certains aspects des progrès (je pense), laisse transparaitre des automatismes d’écriture qui tuent un peu la spontanéité.

Bref, pour éviter une conclusion à cette loghorrée complaisante et vaguement autosatisfaite, je vous dirai d’aller écouter le nouveau poney club, fidèle à ce que j’avais aimé dans le premier album de mes camarades de contrée et le nouveau mogwai, qui, sans rien révolutionner, est une excellente cuvée des écossais. et surtout de visionner l’orphelinat, qui est vrai cher d’oeuvre mais dont on peut difficilement parler sans trop en dire.

voila!

Publicités

2 Réponses to “des nouvelles…”

  1. Yo, c’est Antoine, le batteur des premières affres pumuckliennes (avant que [pumuckl] ne devienne de la bonne musique !).

    Je viens de découvrir l’album The Turn de Fredo Viola, et d’un certaine manière, ça m’a fait pensé à ton travail. Je me suis dis que si tu ne connais pas encore, ça vaut le coup de te le faire découvrir.
    C’est en écoute sur deezer : http://www.deezer.com/#music/album/260551

    Bonne continuation, dans la musique comme ailleurs!

    Antoine

  2. En voici une bonne nouvelle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :