quoi de neuf au bout de neuf?

DACe samedi, pour la neuvième fois, j’ai retrouvé Dominique A sur scène… et même plus car la ferme du buisson (77) offrait à M. A une carte blanche sur toute une journée et toute une nuit pour nous présenter ses coups de coeur musicaux, graphiques, etc…

Coté invités, l’exigence et la diversité des amitiés musicales de DA nous a offert des performances étonnantes. Joy, nouveau groupe du chanteur de Vénus, en ouverture m’a réconcilié avec le bonhomme en question, dont le mysticisme m’avait un peu fatigué la dernière fois que j’avais vu Vénus… Un retour a une écriture plus directe nous rappelle tout ce que le premier album de Venus avait de brut et de sensible. Je crois que j’aime la sobriété.  Sinon coté performance, on peut tous resté assis sur nos fesses rebondies a contempler le set electro du chapelier fou, guitariste, violoniste, DJ, tout ça en même temps. Pour tout dire, je sors d’une telle prestation gavé de complexes mais aussi reconforté de constater qu’on peut trouver un engagement scénique et technique comme celui-la.

Parfois, c’est si rare, tout est bien, tout à l’air d’être comme il faut…

Bon je papote, mais j’étais surtout devant mon PC pour vous parler de M. A… Neuf fois donc. Et bien que vous dire a part que Dominique A n’a jamais aussi bien chanté.  C’est con à dire mais je crois que c’est cette fois ci que l’ami dominique m’a le plus pris par surprise (faut dire que je l’avais vu tout récemment a glazart pour la promo de l’album, content mais pas ébahi). Je ne sais pas si la reformation de my bloody valentine a semé une vague de nostalgie collective mais la vrai surprise, c’est le jeune groupe de Dominique qui nous sort tout l’attirail shoegaze (la fender jazz master noyée dans un cocktail délai-flanger-compresseur, les petits claviers…) avec une fougue qui doit reveiller les passions adolescentes du chanteur. Le son de DA n’a jamais été aussi noise et aérien en même temps. Peut être que c’est l’effet premier concert de la tournée, ou alors l’effet « c’est ma journée carte blanche » mais en tout cas DA n’a jamais semblé aussi ravi d’être sur scène. Et quitte à en rajouter une couche, et a prouver que plus rien ne l’arrète, DA nous sort un tracklist truffé de pépites tout bonnement imprévisibles… bien sur, fort de presque 30 nouveaux morceaux (la musique + la matière + kick peplum EP), il puise  dans son répertoire nouveau 17 ou 18 morceaux je crois…  « vous allez halluciné » lance-t-il en rigolant avant de déterrer  le 22bar (!!!) qu’il refusait de jouer depuis maintenant plus de 12 ans (je l’avais jamais entendu en concert, c’est dire)…  et puis le génial faussaire. « une vieille chanson » est annoncée et voila « revenir au monde » pourtant extraite du 6ème album qui ne remonte donc pas d’une période caverneuse. Bref un Dominique qui semble trancher d’un coup net une ligne entre le présent à vivre tout entier et le vaste passé regardé avec distance, et  délesté des poids trop lourds (aucun titre de rémué, ni de la fossette). Il lui reste seulement une auto dérision (j’en parlais déja a propos de son bouquin) qui rend le personnage attachant et presque proche. Une ironie qui lui fait présenter, banane aux lèvres, le commerce de  l’eau, (chanson qu’il a dit considéré comme l’une de ses meilleures, à juste titre à mon humble avis) comme une « chanson gothique ».

Bref, DA est un mec qui suit son bonhomme de chemin, qui fait des bonnes, parfois (pas souvent…) des moins bonnes chansons (bof kick peplum…), qui en rigole pas mal et qui nous laisse le soin de lui dessiner son costume de grand artiste à notre bon vouloir.

Bien sur, si j’y pense, tout ça n’a pas grand sens…

PS 24/09. Je découvre avec étonnement mais ma foi petite émotion que cette modeste chronique est en lien en première page du site officiel de dominique A! Merci à CCV… alors toi qui passe par cette humble page, n’hésite pas à jeter une oreille sur mes efforts musicaux qui, a lire certaines chroniques, portent un certain héritage DA… www.myspace.com/pumuckl2. Un peu d’autopromotion dans ce monde ne fait pas de mal…

les chanteurs sont mes amis, sur mon épaule, ils sourient

 

Publicités

Une Réponse to “quoi de neuf au bout de neuf?”

  1. bonjour, amateur du dom depuis ses débuts, j’ai laissé moi aussi mes impressions du concert de la ferme sur ccv. Je partage votre commentaire sauf la critique du titre gisors (d’ou est tiré le titre kick peplum). Le set était de grande qualité et mr ané très à l’aise avec ce groupe. Mon meilleur concert de DA. Au plaisir de vous lire.
    F Auffret.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :