A Disparu Absolument…

Gérald l’annonce sur le site: Le webzine A Découvrir Absolument ferme définitivement ces portes après 10 ans d’activisme , 18 compilations et un nombre astronomique de chroniques.

C’est paradoxal et un peu cruel, mais l’affection que je porte a cette page web est a peu près aussi grande que mes visites y ont été rares depuis un an.  Le remise a neuf de la présentation du site n’aura pas toujours masqué un certain essoufflement… de l’envie et sans doute du lectorat.

Alors ADA, c’était quoi? Sans négliger tous les chroniqueurs, c’était surtout M. Gdo , avec sa plume sincère, entière,  parfois obscure (il aime ou il aime pas?), parfois cruelle mais qui savait succomber à l’enthousiasme complet et presque naïf pour des disques pas toujours évidents. ADA a été aussi une usine a défricher le terrain de la scène indépendante  et de l’autoproduction, avec, mine de rien, des intuitions carrément bluffantes (Sufjan Stevens, sur la compil 2…). ADA c’était enfin la vitrine d’une idée sans doute révolue (mais que je partage) de la musique d’avant garde, qui, comme le nom ADA l’indiquait, allait chercher son sens du coté du label Lithium… le mot comme vecteur d’introspection froide et sans pathos.

J’écrivais récemment, en réponse à la chronique de l’anecdotiste, que pumuckl existait sans doute pour donner des nouvelles a A Découvrir Absolument… C’est tristement vrai. ADA a été le premier webzine à chroniquer et diffuser pumuckl dès 2004, alors même que philosophage  (1ère version), n’était qu’une démo enregistré a la force du poignet sans aucun moyen. Il a été le premier a encenser pumuckl à l’époque de sommeil léger. Il est aussi celui qui a parfois vraiment compris ce que  j’essayais de faire. En bref, Gérald est, plus que n’importe qui, celui qui, par son engagement a me soutenir, a donné du sens a Pumuckl et m’a aidé a perséverer.

Pour cela, je le remercie.

Bonne chance pour la suite et pour le reste.

Publicités

2 Réponses to “A Disparu Absolument…”

  1. Complètement d’accord avec toi ! Gerald a été aussi le premier à écouter une dema de l’album DERMAPHRODITE, m’a encouragé à foncer ! Sans lui, je ne sais pas si ce disque aurait vu le jour ! Et depuis, malgré une plume très irrégulière entre nous, il est resté comme un parrain, un confident parfois, toujours à l’écoute, avec la réponse appropriée. IL est dans la catégorie de mes amis chers, même si nous ne nous sommes jamais croisés dans la real life ! Laissons le mystère et la distance, j’espère simplemetn qu’il va se manifester d’une manière ou d’une autre à nouveau.
    Quant à toi, très bonne chance pour la suite.. et je n’oublie pas que c’est grâce à Gerald, que l’on s’est rencontrés pour la Bellevilloise à l’époque !

  2. C’est touchant vos messages, mais tellement de la réalité.
    Rien d’exceptionnel dans tout cela, et si nous continuons, qu’avec les compilations je suis pas persuadé que celles ci réussissent à faire connaître les artistes.
    Soyons lucides

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :