Archive pour octobre, 2010

danger

Posted in pumuckl écoute on octobre 24, 2010 by pumucklblog

Cela fait une éternité que je n’ai pas parlé musique sur ce blog… Alors quand je prends la plume numérique, ce n’est pas par corvée, c’est par évidence. Evidence de l’envie de vous recommander un disque vieux de 15 ans mais tout récemment découvert: le danger de madame Françoise Hardy.

Je me souviens qu’a 13, 14 ans, quand l’époque invitait ma jeune oreille à regarder des clips sur M6, j’avais entendu furtivement le danger et un peu d’eau, les  deux simples de l’album. Je me souviens, malgré mes gouts d’adolescents métalleux, avoir trouvé ces chansons spéciales, loin de la variété qui les encadrait dans la programmation, et assez ésotériques, en fait.

Me voila donc 15 ans plus tard à acheter ce disque, presque par hasard. Et en un mot: la classe.

Françoise Hardy trouve à cette époque une nouvelle aura non plus d’égérie mais d’icône intacte de la pop 60’s, redécouverte par une nouvelle génération anglo-saxonne. On se souvient notamment d’une apparition magnifique sur la chanson to the end sur the great escape de Blur (la proximité physique de Damon Albarn avec Jacques Dutronc jeune est d’ailleurs assez troublante, en tout cas flagrante).

Le danger donne en quelque sorte réalité et sens à ce statut en déballant 13 titres  « hardy » dans un format à la pointe voire à l’avant garde des tendances indés de l’époque, brit pop, shoegaze (10 heures en été…). La chanson « le danger » est sans doute la meilleure illustration de cette réussite. On y entend ce phrasé si particulier, ou les voyelles longues donnent au francais une musicalité anglo saxonne, ou les variations du débit mouvementent la chanson sans la heurter. On y entend la mélancolie simple et  intacte de hardy, mise à jour des considérations d’une femme cinquantenaire.

La classe. mais je l’ai déjà dit.

Publicités