Pumuckl signé !?

C’est avec une petite fierté que je vous annonce la première sortie « officielle » d’un disque de [pumuckl]

Simple 7′, Vinyl au format 45 tours, est ainsi la première sortie du tout nouveau label withoutmyhatrecords et comprend « sommeil léger » et un remix de « sonore ». Premier (…) tirage à 300 exemplaires, en vente 5.5€ (+1.5 port) sur le site du label.


L’idée a germé, il y a maintenant presque un an et demi, dans la tête d’Olivier, web chroniqueur (benzine, entre autre), blogueur insatiable (ici) et intense soutien immodéré de pumuckl depuis 2005. Pour tout dire, à l’époque, je me suis dit que l’idée était lancée dans l’espace et que son orbite allait vite dériver. C’était mal connaitre l’opiniâtreté et la conviction contagieuse du camarade.

Bref, je suis vraiment content du projet pour tout un tas de raison. D’abord, parce que, étant viscéralement attaché à l’objet disque, ce rétropédalage vers un support vinyl, avec une grande et belle pochette, me semble une démarche finalement en phase avec mes envies de « solide », de matériel. Ensuite, parce qu’il ne fait aucun doute que je partage avec l’ami Olivier une connivence musicale évidente, son blog étant devenu mon abreuvoir de découvertes… Enfin, parce que ce même Olivier m’a offert ce dont la plupart des « artistes » (je n’aime toujours pas ce mot) rêve aujourd’hui: un investissement (dans tous les sens du termes) sans condition, une adhésion sans réserve… bref un engagement qui transforme en acte tous les mots qu’il avait pu tenir dans ses chroniques. Alors sans fioriture, merci à lui!

C’est Olivier qui a choisi « Sommeil léger » comme face A. Cette chanson aura été définitivement un point fixe dans ma pseudo carrière… Ma première chanson en français, la chanson titre du EP de loin le mieux chroniqué, celle dont tout le monde m’a toujours parlé, notamment après sa parution sur le volume 8 des compilations A découvrir absolument, celle qui aura fini en ouverture de l’album. Cette polarisation me déborde un peu… Etrange trajet pour un titre naif, que  j’ai souvent crains bancal…

J’ai voulu une nouveauté relative pour la face B, et j’ai opté pour le remix, déjà parce que j’étais à sec de titres « sortables » et ensuite parce que l’exercice m’amusait. Lors des sessions de l’anecdotiste, j’avais enregistré le titre avec l’idée de ne pas reproduire les ficelles un peu récurrentes de pumuckl (a savoir des envolées de grosse guitare en fin de morceaux…). J’avais donc opté pour un arrangement en tension mais sans explosion… Le remix a été l’occasion de donner une revanche à l’agressivité contenue du titre: j’ai relâché les chevaux!

Plus de nouvelles tout bientôt!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :